Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2013 3 25 /09 /septembre /2013 07:38

Ce texte s’adresse aux adhérents de la FCPE93 pour les informer d’un disfonctionnement grave de leur représentation départementale.

            Le 11 juillet de tribunal de BOBIGNY a donné raison à 6 adhérents de la FCPE93 contre 4 administrateurs du CDPE93. Parmi ces 4 administrateurs un particulièrement puisqu’il s’agit du président Michel HERVIEU. Le tribunal a jugé que ces personnes n’avaient plus le droit d’être membre actif de la FCPE n’ayant plus d’enfants scolarisés dans un établissement public de la Seine St Denis. Leur élection est donc invalidée et annulée (Ce jugement fait suite à un précédent jugement en date de décembre 2012 qui condamnait pour les mêmes raisons plusieurs administrateurs nationaux dont Michel HERVIEU alors vice  président de la FCPE nationale).

            Le jugement du 11 juillet dernier enjoint, dans un délai de 45 jours, le CDPE93 à mettre sur son site le délibéré du tribunal. La date limite était le 25 août. Or à cette date il n’y avait toujours rien sur le site et ceci jusqu’à début septembre où, comme par hasard, le site est inaccessible. A ce jour il l’est toujours.

            Depuis 3 ans maintenant Michel HERVIEU, n’ayant plus d’opposition réelle au conseil d’administration dirige le CDPE en monarque absolu. La plupart des administrateurs se reposent – c’est bien le mot – sur lui pour faire fonctionner le CDPE93. Monsieur HERVIEU étant retraité a tout le temps pour occuper le terrain et faire ce qu’il vaut du CDPE. Cela convient parfaitement aux administrateurs qui n’ont qu’à faire acte de présence de temps en temps aux conseils d’administration.

            Je suis un des signataires de la plainte déposée au tribunal.

            J’ai été administrateur du CDPE93 pendant 4 ans jusqu’à ma démission il y a un an, juste avant le dernier congrès. La raison de ma démission venait de mon impuissance à continuer à exercer mon mandat au sein du conseil d’administration par manque de possibilité de dialogue avec le président, celui-ci n’ayant pour toute conversation que l’invective et le dénigrement envers les administrateurs et les adhérents en général. Qui n’a pas subit les diatribes agressives de M. HERVIEU lorsqu’on avait besoin d’un coup de main de la FCPE ou simplement lorsqu’on demandait un renseignement technique sur le fonctionnement du CDPE93?

            Pour ma part je suis parti en ayant accompli la tâche pour laquelle j’ai été élu (lors du renouvellement de mon mandat en 2011 j’ai été réélu avec le plus de voix devant Michel HERVIEU !). J’ai remis en place un cycle de formations qui n’existait plus depuis longtemps à la FCPE93, j’ai réactualisé tous les dossiers et documents, j’ai ajouté de nouvelles formations aidé en cela par quelques administrateurs qui partageaient mes positions ; j’ai réorganisé la participation des parents aux commissions départementales d’appel pour l’orientation des élèves – il y a eu au moins un parent d’élève qui a siégé à 80% de ces commissions, ce qui n’était plus le cas depuis des années ; j’ai siégé aux commissions d’appel rectorales pendant 4 ans et j’ai également réorganisé la présence d’un parent FCPE à toutes les commissions (ces commissions statuent sur les recours contre les décisions des conseils de discipline - il très important que la FCPE soit présente). Un parent FCPE a siégé à chacune de ces commissions depuis 3 ans. J’estime avoir fait ce que je devais, ce que je pouvais, lorsqu’on m’en laissait la possibilité, pour la défense des droits des parents et des enfants au niveau du département.

            Je me représenterai cette année au poste d’administrateur du CDPE93 pour continuer à me battre pour les adhérents FCPE de la Seine St Denis. Pour cela il faudra que je sois élu au prochain congrès qui se tiendra le samedi 19 octobre en principe. Ce n’est pas gagné ! Habituellement il y a des consignes de vote qui sont données, je pense que pour moi la consigne sera de m’éliminer. Je sais que je suis en ligne de mire des administrateurs à cause de mon action contre Michel HERVIEU et consorts. C’est classique : malheur à celui par qui le scandale arrive !

            J’espère que d’autres candidats se présenteront pour que la FCPE93 ne sombre dans le ridicule d’une gestion sous tutelle occulte d'un personnage qui a certes donné beaucoup de lui-même pour la FCPE mais qui est tombé dans un excès d’autoritarisme des plus néfaste pour une fédération de parents d’élèves et qui discrédite tout le travail qu’il a pu faire auparavant. Pour le moment Michel HERVIEU ne lâche pas la direction du CDPE puisqu’il s’est fait nommer par le conseil d’administration président « d’honneur ». C’est curieux d’honorer un président qui, par deux fois, a vu son élection annulée par un tribunal civil. C’est toujours lui, au lieu du nouveau président nommé par le conseil d’administration, qui représente la FCPE93 dans les instances médiatiques et auprès de la DSDEN. Lesquels ne trouvent rien à redire sur un interlocuteur désavoué par la justice.

            Cependant la parole doit rester aux adhérents, ce sont eux qui sont la base de la FCPE. Sans eux il n’y a pas de CDPE93. Il ne faut pas laisser la place à ce genre de népotisme d’un autre âge. Chaque adhérent est responsable de ce disfonctionnement. A chaque congrès trop peu de conseils locaux sont représentés. Vous avez le droit de vous exprimer sur le choix de vos représentants. Le laisser faire est aussi néfaste que l’entrisme de ceux qui profitent du manque d’intérêt des adhérents pour leurs représentants départementaux et organisent la main mise de pouvoirs qui n’ont pas comme but principal la défense des droits des parents d’élèves et de leurs enfants.

            Le site du CDPE93 étant inaccessible cela implique que les adhérents n’ont aucune information de la part de la FCPE : pas de circulaire de rentrée, pas de document sur les élections ni sur la façon de créer un conseil local et surtout aucun document pour le congrès (normalement ces documents : mandat de délégué et acte de candidatures notamment auraient du être envoyés 1 mois avant le congrès. La date est passée et toujours pas de documents. Ce congrès est décidemment mal parti pour être un modèle de fonctionnement démocratique.

            Dernière facétie du CDPE93, aujourd’hui j’ai reçu comme tous les adhérents FCPE de seine st Denis, du moins en principe, un communiqué annonçant le prochain congrès de la FCPE93 le 19 octobre à Bobigny. Dans ce texte il est demandé à ceux qui veulent y participer de télécharger sur le site www.fcpe93.fr les documents pour voter et pour se porter candidat à ce congrès. Malheureusement le site ne fonctionne toujours pas, donc impossible d’avoir ces documents ? Non car le CDPE nous dit que ces documents ont été envoyés par mail à tous les président(e)s des conseils locaux. Or je suis président d’un conseil local et ni moi ni les autres président(e)s que je connais n’ont reçu un quelconque document. Les ordinateurs du CDPE ont peut être aussi été piratés !

 

Epinay sur seine le 23/09/2013

Gérald ASCARGORTA

Président de l’Union des Conseils Locaux FCPE

Partager cet article

Repost 0
Published by FCPE EPINAY SUR SEINE - dans info
commenter cet article

commentaires

INFOS


CALENDRIER

 

 

AG des conseils locaux
  mercredi 13 novembre
formation CONSEIL de CLASSE   samedi 16 novembre
formation CONSEIL D'ECOLE
  samedi 23 novembre
formation CONSEIL d'ADMINISTRATION
 

samedi 7 décembre

information ORIENTATION POST BAC
  samedi 14 décembre
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

Archives

Accès Bourse

acces-bourse-copie.jpg

Liens